Déclaration du sinistre auto

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Accident, vandalisme ou vol, les démarches indispensables sont approximativement les mêmes : remplir un constat amiable ou déposer une plainte puis déclarer le sinistre à votre assureur dans les délais.

Sommaire

Vous avez eu un accident : responsable ou non, vous devez impérativement le déclarer à votre assureur dans le délai prévu à votre contrat.

Que faire en cas d’accident ?

Avant toute chose, pensez à sécuriser les lieux de l’accident et à alerter les secours si nécessaire.

Lire l'article

Déclarer son sinistre en cas d’accident de voiture

Avisez votre assureur par tout moyen à votre disposition puis confirmez par l’envoi du constat amiable en recommandé avec accusé de réception à votre interlocuteur habituel (agence, bureau, service sinistres…).

Télécharger le document

Consulter la fiche pratique

Déclarer son sinistre en cas de vandalisme

Une fois les dégâts constatés, vous devez déposer une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie du lieu où ont été occasionnées les dégradations au véhicule. Puis transmettre à votre assureur le récépissé qui vous a été remis en déclarant le sinistre (dans les 48 h pour une indemnisation au titre de la garantie « vol » ou dans les 5 jours si vous bénéficiez d’une formule « tous risques » incluant les actes de vandalisme).

Consulter la fiche pratique

Lire l'article

Déclarer son sinistre en cas de vol

Là encore, un dépôt de plainte est indispensable et une déclaration à l’assureur doit impérativement être effectuée dans les 48 h de la découverte du vol.

Consulter la fiche pratique

Constat

Le constat amiable est indispensable quelle que soit l’importance des dommages pour relater les circonstances de l’accident. Son établissement peut être fait en ligne ou sur papier libre, faute d’imprimé spécial. Mieux vaut bien le remplir car le modifier n’est pas toujours possible…

Consulter la fiche pratique

Télécharger le document

PV de police ou de gendarmerie en cas de préjudice corporel

Si des dommages corporels sont à déplorer, prévenir les secours déclenchera le déplacement des forces de l’ordre. Police ou gendarmerie, compétente selon le lieu de survenance du sinistre, établira alors un constat et recueillera les éventuels témoignages. Leur rapport servira de base au règlement du sinistre.

Lire l'article

Témoigner après un accident de voiture

Les témoins jouent souvent un rôle fondamental lors des accidents de la circulation. Recueillir les noms et adresses des témoins présents sur les lieux d’un accident est donc important pour établir les circonstances exactes d’une collision dont vous êtes victime. À l’inverse, se faire connaître comme témoin auprès d’une victime d’accident pourra lui permettre de faire valoir ses droits.

En cas de désaccord avec son assureur

En cas de désaccord avec votre assureur vous pouvez contester sa décision.

Aussi dans la rubrique :

Déclarer

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider