Assurance de voiture électrique

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2022

Sommaire

Comme tout véhicule à moteur, la voiture électrique (VE) est soumise à l'obligation d'assurance en responsabilité civile (article L. 324-1 et L. 324-2 du Code de la route), plus connue sous le nom d'assurance au tiers, sous peine de sanctions (500 à 3 750 € d’amende).

En effet, comme pour un véhicule classique, le propriétaire doit être en mesure d'indemniser autrui pour tout dommage corporel et matériel occasionné par son véhicule. À ce titre, un contrat peut être souscrit chez n’importe quelle compagnie d’assurance. Ooreka vous aide à bien choisir le contrat d'assurance adapté aux spécificités de la voiture électrique.

 

 

La voiture électrique, quelles particularités ?

  • Sa première spécificité est son mode de traction électrique : il induit de prendre en compte la présence des batteries et influe aussi l’autonomie et le style de conduite, facteurs importants pour le type de contrat d’assurance.
  • Cette technologie, nécessitant des compétences particulières ainsi que des habilitations spécifiques pour les intervenants, nécessite une attention particulière pour le choix de l’assistance.
  • L'autonomie réduite est une particularité de la voiture électrique (60 à 150 km d’autonomie). Ce facteur induit un type d’utilisation spécifique : des trajets urbains et un volume kilométrique annuel moins important que pour un véhicule thermique.
  • Le type de conduite est aussi spécifique : l’utilisation du moteur électrique induit naturellement une conduite coulée, et le manque d’autonomie incite à une conduite économique. Ses particularités intéressent les assureurs par leur faible taux accidentogène.
Lire l'article Ooreka

Souscription d'une assurance pour une voiture électrique

Des études statistiques ont prouvé qu'en moyenne, les voitures électriques parcourent annuellement moins de kilomètres que les véhicules classiques et sont moins souvent impliquées dans des accidents graves. Ces constatations ont amené la majorité des assureurs à consentir un tarif modulé à leurs utilisateurs.

Quelle compagnie d'assurance choisir ? 

Pratiquement toutes les compagnies traditionnelles acceptent d’assurer un véhicule électrique, de la même façon qu’elles assurent les voitures thermiques. Vous avez également le choix entre les compagnies d’assurance et les mutuelles d’assurance, généralement moins chères.

En effectuant un comparatif entre 10 compagnies d’assurances généralistes, la moyenne de tarifs annuels est 5 % supérieure pour l’électrique. On peut malgré tout trouver des compagnies qui consentent un rabais pour l’assurance d’un véhicule électrique (jusqu’à 30 %). Il est donc primordial de faire réaliser plusieurs devis pour comparer les offres. 

Quelle formule choisir ? 

  • Il n'existe actuellement pas de contrat spécifique pour les véhicules électriques. La souscription d'un contrat classique vous sera donc proposé, avec les formules habituelles, assurance au tiers (minimum légal), assurance au tiers étendu avec vol, incendie et bris de glaces, et enfin, assurance tous risques

Dans le cadre de l’achat d’une voiture électrique neuve, il est cependant judicieux de souscrire à un contrat tout risque.

  • Formules kilométrage limité ou « petit rouleur » : les véhicules électriques étant plus souvent l'apanage des citadins qui roulent peu, il est intéressant d'envisager la souscription d'un contrat permettant d'obtenir un rabais supplémentaire en acceptant de limiter le kilométrage parcouru.

Des garanties spécifiques à vérifier

La panne classique des voitures électriques étant généralement due à la batterie, il est fondamental d'avoir dans son contrat une garantie assistance 0 km. Celle-ci permet la prise en charge et l'organisation du remorquage du véhicule vers une station de charge.

Souscription d’assurance pour une voiture électrique : les points cruciaux

Orienter sa recherche d'un bon tarif

Comparez non seulement le tarif, mais aussi les garanties offertes et les franchises.

Le contrat d’assistance dans le cadre d'une assurance voiture électrique

La panne classique des voitures électriques étant généralement due à la batterie, il est fondamental d'avoir dans son contrat une garantie assistance 0 km. Celle-ci permet la prise en charge et l'organisation du remorquage du véhicule vers une station de charge.

Il est important de vérifier que ce contrat stipule bien les contraintes spécifiques du véhicule électrique :

  • le dépanneur doit posséder un niveau d’habilitation électrique (indice B1XL / B2XL : interventions spécifiques électriques concernant le dépannage-remorquage d’un VE) ;
  • le véhicule doit être dirigé vers un atelier dont le personnel intervenant est lui aussi détenteur de l’habilitation nécessaire ;
  • enfin, en cas de panne due au manque d’autonomie, le contrat doit stipuler la spécificité du « carburant » électrique et doit vous rapprocher de la borne électrique à recharge rapide la plus proche.
Lire l'article Ooreka

Couverture de la batterie

Suivant les constructeurs, 2 possibilités existent pour gérer l’acquisition des batteries :

  • les batteries sont comprises dans l’achat du véhicule : il est indispensable de les assurer avec le véhicule. Il faut donc vérifier les clauses du contrat à ce sujet ; en effet, le remplacement des batteries en cas d’avarie est coûteux (de 4 000 à 6 000 €). Il sera peut être nécessaire alors de prendre une couverture supplémentaire.
  • Les batteries sont louées à l’achat du véhicule : cette formule implique des mensualités de location par un organisme qui vous protègent normalement en cas de remplacement de celles-ci (il est alors pris en charge par la société de location).

À l’achat du véhicule, prenez le temps de consulter en détail les termes du contrat de la location des batteries pour éviter toute mauvaise surprise.

Lire l'article Ooreka

Assurances complémentaires

S'il n'a pas choisi une assurance tous risques (préconisée pour les véhicule neufs), le conducteur peut utilement souscrire trois garanties supplémentaires.

Assurance dommages corporels du conducteur

Cette assurance permet au conducteur d'être lui-même indemnisé lorsqu'il subit les conséquences d'un accident dont il est responsable.

Lire l'article Ooreka

Assurance vol

Elle peut comprendre des garanties concernant les équipements de la voiture.

Assurance incendie

Elle garantit aux propriétaires une indemnisation si leur véhicule est détruit ou endommagé par le feu.

Lire l'article Ooreka

Assurance habitation                                                                 

Les technologies actuelles privilégiant les batteries lithium, le risque d’incendie de celles-ci, même s’il est peu élevé, est possible ; il sera alors nécessaire de le prévoir dans votre contrat habitation en cas de parcage nocturne en sous sol ou dans un garage attenant.  La présence d’une borne de recharge doit aussi être signalée dans votre contrat habitation : assurez-vous auprès de votre assureur multirisque habitation que cette installation ne modifie pas le risque assuré, et que la garantie vous serait bien acquise si un incendie dans le véhicule venait à se communiquer à la maison.

Assurances véhicules

Assurances véhicules : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différents véhicules concernés : auto, deux-roues, bateau...
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider