Assurance auto pour senior

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Thinkstock

L'assurance auto senior : le mythe tenace des tarifs majorés

Un mythe à la vie dure s'est propagé sur les sites et comparateurs consacrés à l'assurance : les conducteurs de 55 ans et plus seraient considérés comme « à risque » par les assureurs et leur tarif d'assurance auto majoré en conséquence.

Mais en réalité, aucun exemple ne vient illustrer cette affirmation.

Assurance auto senior : évaluer les risques

Même si on est qualifié de « senior » quand on atteint le « 3e âge », ce n'est pas pour autant que l'on est systématiquement diminué physiquement. Certes, la vue, l'ouïe peuvent faiblir, mais une correction adaptée viendra remédier au problème.

Les réflexes seront peut-être un peu émoussés chez certains, mais de là à faire des jeunes seniors des dangers sur la route, il y a un pas que les assureurs, du moins en général, n'ont pas franchi, loin de là. D'autant qu'ils le savent bien, les seniors ont pour eux l'expérience et généralement la prudence. Et le niveau 0.50 du plus grand nombre est là pour en attester.

Le +55 ans ou jeune retraité : un conducteur comme un autre

Si statistiquement une catégorie de conducteurs âgés devait être pointée du doigt pour une conduite à risque, ce serait les plus de 75/80 ans et +. Certains assureurs leur demandent parfois de justifier de leur bon état de santé par la production d'un certificat médical, et leur refusent des garanties « dommage » après un sinistre.

En revanche,, les jeunes retraités présentent en théorie un risque moindre qu'un salarié en activité dans la mesure où il circule moins puisqu'il ne fait plus le trajet-travail.

À noter : vérifiez que vous bénéficiez bien de la clause d'usage « Retraité » ou « Salarié retraité » car le maintien de l'usage « Salarié » ou un autre usage professionnel vous ferait payer pour une couverture dont vous n'avez plus besoin (« trajet-travail » ou autre utilisation professionnelle).

Assurance au kilomètre ou « petit rouleur » : le contrat idéal

Du fait de leur faible kilométrage annuel, les retraités même actifs, peuvent généralement se satisfaire d'un kilométrage annuel limité à 7, 8 ou 10 000 km.

Cela leur permet d'économiser une somme non négligeable sur leur prime d'assurance auto qui pourra aller jusqu'à 30 ou 35 %, parfois plus.

Précautions pour obtenir le meilleur tarif assurance auto senior

La retraite signifiant corrélativement une baisse des revenus, il importe de rechercher les meilleures conditions d'assurance au meilleur prix. Cela impose certaines démarches que les retraités ont généralement le temps matériel d'effectuer.

Utilisation des comparateurs d'assurance

En utilisant plusieurs comparateurs parmi les plus connus, vous obtiendrez un maximum de tarifications de divers assureurs. Il vous faudra ensuite étudier les offres et les conditions de garantie et comparer avant de choisir le meilleur rapport qualité/prix.

N'hésitez pas à discuter et à mettre vos interlocuteurs en concurrence ; parfois compliqué par Internet, il est recommandé d'avoir recours à un assureur ou courtier local, de visu ou par téléphone.

Bon à savoir : ne soyez pas trop bon client. Si vous remarquez une dérive de votre tarif qui tend à augmenter régulièrement, adressez une lettre recommandée de résiliation. Cela vous permettra de prendre le temps de trouver mieux. Et rien ne prouve que votre assureur, mis devant le fait accompli, ne fasse pas un effort pour vous garder si vous êtes un bon risque.

Quelques autres pistes à explorer

Voyez avec votre assureur si le regroupement de vos autres contrats chez lui ne vous procurerait pas un avantage tarifaire sur l'ensemble de vos primes annuelles. -15 ou -25 % sur le total, c'est toujours bon à prendre. Chez certains assureurs, plus vous avez de contrats et plus votre remise grossit...

Si vous êtes seul à conduire votre véhicule (ou seul avec votre conjoint), demandez s'il est possible d'introduire une clause de « conduite exclusive » (pour le couple) dans votre contrat. Là encore, il y a une remise non négligeable possible à la clé...

Enfin, si vous aviez jusque-là une garantie « tous risques » sans franchise, l'introduction d'une franchise d'un montant acceptable vous fera économiser sur votre prime.

Pensez à l'avenir !

Pour sauvegarder un bon tarif, lorsque vous approcherez des 75 ans (ou avant), pensez à fournir un certificat médical de capacité à la conduite à votre assureur. Il n'en sera que rassuré sur votre cas (si vous possédez le permis « EB » remorque de plus de 750 kg, la loi vous impose une visite médicale tous les 2 ans passé 60 ans).

Vous pouvez aussi utilement suivre un stage de remise à niveau auprès de la Prévention routière (le Code de la route change régulièrement). La fourniture d'une attestation de stage incitera aussi votre assureur à vous conserver ses meilleures conditions de tarif et de garantie.

Bon à savoir : faites le maximum pour conserver votre niveau de bonus à 0.50. Un client bon payeur et sans sinistre, c'est le rêve de tout assureur.

Trouvez l'assurance auto la plus adaptée à vos besoins

Je trouve mon assurance

Pour aller plus loin


Vous souhaitez assurer votre auto ?

Arrêtez de vous ruiner !

Trouvez l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et votre budget.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !